article • 2 MIN

Samedi 27 novembre à Cognin, la journée de toutes les solidarités

Par Jérôme Bois • Publié le 23/11/21

L’association Communes solidaires organise pour la 6e année – et après une année sans – le marché de Noël solidaire, salle de la Forgerie. Un événement qui rassemble bon nombre d’associations à visée humanitaire pour un véritable festival de la solidarité. C’est à Cognin que ça se passe et ce sera, comme à l’accoutumée, pour la bonne cause.

Il n’a pas fallu aller chercher l’inspiration bien loin puisque c’est à Francheville dans le Rhône que Communes solidaires est allée la puiser. Cette ville de la métropole lyonnaise a déjà 23 éditions de son marché solidaire à son actif, un moyen pour chacune des associations présentes de financer leurs actions et pour les organisateurs, Artisans du monde, membres de Peuples solidaires Action Aid France, d’accompagner des initiatives dans des pays émergents du Sud, le Burkina Faso en tête. Et comme un symbole, c’est ce même Burkina qui est l’objet de toutes les attentions des Cognerauds de Communes solidaires, créée en 1978 par Sœur Hélène Baron dans le but d’établir une sorte de partenariat avec le pays d’Afrique de l’Ouest.Des projets se sont mis en place, en particulier au village de Sangoulema, autour de trois axes ; l’eau avec la construction de puits, l’éducation avec la construction d’une école en 1987 puis d’une extension en 2008 et enfin l a santé avec la création d’un Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS). Des projets financés grâce au soutien des 10 villes partenaires de l’association (Cognin, Jacob-Bellecombette, Montagnole, Saint-Cassin, Saint-Sulpice, Vimines, le Bourget-du-Lac, la Motte-Servolex, Bourdeau et la Chapelle du Mont-du-Chat) et donc l’organisation de ce marché, qui rassemble 17 associations de solidarité internationale et locale, comme Emmaüs, J’aime Boc’oh. Sur place, l’association travaille avec l’Acdil, l’agence burkinabé de coopération pour le développement des initiatives locales, qui sert d’intermédiaire entre l’association et les villageois, un partenaire également en lien avec la ville de Chambéry dans le cadre du jumelage avec Ouahigouya.

Des animations et une exposition autour de l'événement

Beaucoup
Beaucoup de monde attendu comme en 2019

Cette journée du 27 novembre revêt donc un intérêt capital pour Communes solidaires et pour toutes les associations présentes : « L’utilité de cet événement est, pour elles, de vendre leurs produits au bénéfice de leurs projets » , détaille Christine Le Marchand, la présidente de Communes solidaires. « C’est convivial, les visiteurs qui n’achètent pas viennent tout de même discuter, prendre connaissance des actions de chacun, c’est aussi l’un des buts de cette journée ». Des animations se tiendront tout autour de ces stands, dédiées aux enfants, avec des contes, des ateliers hydrauliques, ainsi qu’aux adultes avec les danses proposées par Alma Latina. On y trouvera une exposition « Récits procités » réalisée par Pays de Savoie solidaires, des portraits de personnes savoyardes impliquées dans des programmes de solidarité internationale, des témoignages et retours d’expérience. Visible toute la journée, cette expo a été réalisée en lien avec le département de Savoie. Lors de la dernière édition en 2019, 530 visiteurs s’étaient rendus à Cognin découvrir ce que la solidarité locale a de plus concret à offrir à des populations oubliées.

Salle de la Forgerie, samedi 27 novembre, de 10h à 18h. Pass sanitaire requis. Entrée gratuite.

Tous les commentaires

0 commentaire

Commenter